Services et outils

3

Services

Le Pôle handicap accompagne les étudiants en situation de handicap durable (plus d’un an) ou définitif : auditif, visuel, moteur, psychique, cognitif, ayant un trouble de santé invalidant ou encore un trouble du langage (dys).

Qui sommes-nous ?

Le Pôle handicap est un service de l’Université, ses bureaux sont situés au rez-de chaussée du bâtiment Accueil.

Il est composé de 3 personnes :

  • Violaine Lafourcade : Responsable du Pôle handicap
  • Pauline Pinto : Chargée de l’accompagnement des étudiants en situation de handicap
  • Julie Mauclair : Assistante administrative

Contacter le Pôle handicap

Nous invitons les étudiants à privilégier les prises de rendez-vous afin que nous prévoyons le temps nécessaire et les conditions favorables pour mener l’entretien.

Les relais et les partenariats 

Au sein de chaque UFR et à l’IUT, des « référents examen handicap » sont à la disposition des étudiants pour organiser les aménagements d’examens lors des contrôles continus et des oraux.

Une procédure et un formulaire de contact spécifiques sont mis en place pour organiser les contrôles. La démarche et le formulaire sont envoyés par mail à l’étudiant lors de la constitution de son dossier d’évaluation des besoins avec le Pôle handicap.

Le Pôle handicap travaille également en collaboration avec les enseignants, des professionnels extérieurs, et l’Espace Santé Étudiants.

Les OutilsLes outils pour les cours

 

Pour permettre l’accès aux savoirs à chacun des étudiants en situation de handicap le Pôle handicap dispose de plusieurs outils de compensation.

  1. Pour qui : pour les étudiants qui assistent aux cours en présentiel et qui sont dans l’impossibilité de prendre des notes en raison de leur handicap.

    Comment : selon votre situation, le Pôle handicap pourra mettre en place soit :

    • une prise de notes individualisée en recrutant un camarade de votre groupe de formation qui s’engagera à transmettre une copie de ses notes de cours ;
    • la participation à des ateliers méthodologiques d’aide à la prise de notes dispensé par des enseignants spécialisés. Cette aide est notamment réservée aux étudiants ayant des troubles dys ou cognitifs.

    L'aide à la prise de note ne concerne pas les étudiants qui ne peuvent pas aller en cours.

  2. Pour qui : destinée aux étudiants en situation de handicap moteur ou visuel qui rencontrent des difficultés dans la manipulation des ouvrages et les recherches en bibliothèque.

    Comment : le Pôle handicap recrute un étudiant d’un niveau avancé qui assure un accompagnement individualisé d’un minimum de 4h/semaine en bibliothèque pour aider l’étudiant en situation de handicap dans les tâches suivantes :

    • Aide à la manipulation des ouvrages
    • Transcription de documents
    • Scribe
  3. Pour qui : pour les étudiants qui ne peuvent pas se rendre en TD pour diverses raisons liées à leur handicap (ex : examens médicaux particuliers réguliers).

    Comment : Le Pôle handicap peut demander un changement de groupe de TD pour que l’étudiant puisse avoir un emploi du temps qui corresponde mieux à ses contraintes. Cet aménagement se fait sous réserve de faisabilité.

  4. Pour qui : pour tous les étudiants ayant besoin d’alléger le rythme de leur formation pour pouvoir concilier au mieux études et handicap.

    Comment : le Pôle handicap établit avec l’étudiant un premier découpage de l’année universitaire en fonction des contraintes données par l’étudiant : contrainte d’emploi du temps, charge de travail selon les UE, etc. Puis le Pôle Handicap soumet ce découpage au responsable pédagogique de la formation afin d’en faire valider la cohérence pédagogique. Un contrat pédagogique est ensuite élaboré.

    Il est à noter que lors d’un échelonnement de cursus l’étudiant restera à minima inscrit durant 2 années universitaires dans le même niveau de formation et devra s’acquitter des frais d’inscription pour chacune des années (cela équivaut administrativement à un redoublement dans la même discipline).

  5. Pour qui : pour les étudiants ayant un handicap auditif.

    Comment : le Pôle handicap en collaboration avec l’association CESENS propose un appui adapté dispensé par des enseignants spécialisés dans la surdité pour permettre aux étudiants en situation de handicap auditif d’avoir un meilleur accès aux contenus de cours.

  6. Pour qui : pour les étudiants présentant un handicap cognitif (TSA)

    Comment : selon la situation de chacun, plusieurs types d’accompagnements peuvent être proposés :

    • Un soutien méthodologique individualisé ou en petit groupe peut être mis en place, celui-ci est assuré par un enseignant ou un étudiant d’un niveau avancé ;
    • Un étudiant référent de promotion peut également être désigné pour permettre à l’étudiant en situation de handicap d’avoir un interlocuteur privilégié dans sa formation et s’assurer d’avoir accès aux informations transmises en cours.
  7. Pour qui : pour les étudiants en situation de handicap auditif utilisant ces modes de communication.

    Comment : en concertation avec l’équipe pédagogique et les besoins de l’étudiant, le Pôle handicap peut mettre en place, lors des cours, des interprètes en LSF ou des codeurs LPC pour permettre aux étudiants de suivre leurs cours dans leur intégralité.

  8. Pour qui : pour les étudiants en situation de handicap visuel ou cognitif qui ont des difficultés d’accès à certains supports de documents.

    Comment : le Pôle handicap peut transcrire en braille ou format adapté, selon le format de préférence de l’étudiant (RTF, TXT, DOC, etc.), des documents distribués par les enseignants, y compris les sujets d’examens.

    Pour toute adaptation de supports de cours longs, spécifiques (ex : partitions de musique) ou livres : il faudra prévoir un certain délai car ces adaptations nécessitent une sous-traitance auprès d’organismes spécialisés.

  9. Pour qui : pour les étudiants en situation de handicap visuel qui ont des difficultés d’accès à certains supports de documents.

    Comment : en faisant la demande directement au Pôle handicap.

  10. Pour qui : pour les étudiants en situation de handicap visuel qui ont des difficultés d’accès à certains supports de documents.

    Comment : en faisant la demande directement à la banque de prêt au deuxième étage de la bibliothèque Lettres-Droit du campus.

    À noter qu’une formation à cet outil est nécessaire. Pour cela, vous devez au préalable prendre contact avec le Pôle handicap.

  11. Pour qui : pour tous les étudiants qui ont des difficultés de repérage dans l’espace.

    Comment : le Pôle handicap peut élaborer une signalétique spécifique pour vous repérer au mieux dans l’Université. Le Pôle handicap peut aussi vous proposer un repérage individualisé, sur rendez-vous, avec votre emploi du temps pour vous aider à repérer vos salles de cours et les accès les plus sécurisants pour vous y rendre.

Les OutilsLes outils pour les examens

  1. Définition : C'est un temps supplémentaire suffisant pour passer correctement les examens. Ce temps ne peut dépasser plus du tiers du temps de l'épreuve.

    Pour qui : Tout étudiant qui aurait besoin de plus de temps lors de ses examens pour compenser sa situation de handicap.
    Comment : le temps majoré est calculé par rapport à la durée standard de l’épreuve.]

  2. Pour qui :

    • pour tout étudiant dans l’impossibilité de pouvoir écrire de manière manuscrite en raison de son handicap ;
    • pour tout étudiant ayant un trouble du langage diagnostiqué et dont l’utilisation de l’ordinateur est nécessaire pour composer.

    Comment : l’Université met à la disposition des étudiants concernés par cette aide un ordinateur pendant l’examen.

    À noter : si l’étudiant utilise des logiciels ou du matériel informatique particulier (synthèse vocale, dictée vocale, souris ergonomique) il est autorisé à composer avec son propre ordinateur. L’étudiant devra s’assurer du bon état de marche de son ordinateur.

  3. Définition : Le/la secrétaire accompagne l’étudiant en situation de handicap pendant les épreuves pour la retranscription sous la dictée et la mise en forme du contenu sans participation sur le fond (sujet de l'épreuve). 

    Pour qui : Tout étudiant dans l’impossibilité de pouvoir écrire seul (ni manuellement ni sur ordinateur) en raison de son handicap.
    Comment : le Pôle handicap dispose d’une équipe d’une quarantaine de secrétaires d’examens : ce sont des étudiant-e-s de l’université de niveau 3e année de licence minimum et ayant des compétences en langues étrangères. Ces personnes sont formées et recrutées pour assurer le rôle de secrétaires d’examens.]

  4. Définition : le support du sujet est adapté dans la forme en fonction du handicap de l’étudiant afin qu’il lui soit accessible.

    Pour qui : tout étudiant qui aurait besoin soit :

    • d’une adaptation du sujet dans une police et une taille particulières,
    • d’une version numérique du sujet,
    • d’une transcription en braille.

    Comment : le Pôle handicap, les référents handicap et encore les enseignants sont là pour répondre à ce type de besoins.]

  5. Définition : l’interface de communication assure la mise en relation et la communication entre les personnes déficientes auditives, entendantes et l'environnement.

    Pour qui : principalement pour les étudiants ayant un handicap auditif et qui auraient besoin de l’assistance soit :

    • d’un interprète LSF,
    • d’un codeur LPC,
    • d’une personne interface de communication

     Comment : Le Pôle handicap prévoit l'intervention des professionnels compétents pour assurer une assistance lors des examens.]

Plus d'informations ? Consulter les pages :
Suis-je un étudiant en situation de handicap ?
Réussir sa scolarité en situation de handicap
Foire aux questions

Cliquez ici pour accéder au dossier d'évaluation des besoins
(le dossier sera disponible début juillet 2020)