Le portrait de la semaine : Noémie Chabot

Notre université comprend un grand nombre de sportifs de haut et bon niveau, le Département des activités physiques sportives (Daps) souhaite mettre en valeur leurs parcours. Aujourd'hui nous vous présentons le portrait de Noémie Chabot qui fait de l'équitation depuis qu'elle a 3 ans.

Bonjour Noémie, pourrais-tu te présenter brièvement ? Quels sont tes origines, ton parcours et tes projets d'études ?

Bonjour, j'ai 19 ans et j'ai grandi en Dordogne, dans un petit village appelé Augignac. J'habite à Bordeaux depuis bientôt trois ans. Je suis en deuxième année de licence d'histoire option archéologie. Plus tard je souhaite faire un master dans ce domaine. J'aimerais être archéologue spécialisée dans les civilisations et l’étude de l’Amérique latine.

Est-ce que tes enseignants savent que tu es sportive haut niveau ? En prennent-ils compte ?

Ils le savent, après je fais en sorte de ne pas trop avoir besoin de le mettre en avant.

Penses-tu que l'université te soutienne dans ton parcours, sportif comme académique ?

Je pense que oui, l'université nous aide assez bien et est arrangeante quand nous en avons besoin.

Peux-tu nous présenter le sport que tu pratiques, comment as-tu débuté ?

Je fais de l'équitation depuis l'âge de trois ans. J'ai été en sélection championnat de France pendant quatre années consécutives, ainsi que championne départementale, puis je suis montée en section amateur.

Combien d'heures d'entrainement fais-tu par semaine ?

Je fais environ cinq heures d’équitation et deux ou trois heures de renforcement physique.

Quel est ton plus beau souvenir sportif ?

Avoir mon titre de championne départementale avec ma première jument, ce fut une belle récompense à la suite d’un travail intensif et pas toujours simple.

Finalement, quelles sont tes ambitions sportives ?

Je veux continuer à me perfectionner dans ma relation et dans mon travail avec mes chevaux, augmenter d’épreuve et toujours aller plus loin dans mon sport.

Merci Noémie pour ce beau partage dans lequel nous pouvons ressentir que tu es passionnée. Nous te souhaitons un futur remplis de succès, et nous te félicitons pour ton parcours qui prouve ta détermination.

 

Propos recueillis par le Département des activités physiques et sportives de l'Université Bordeaux Montaigne